YechivacejYechivacejyechiv Fais de D'IEU "un" D'IEU Il fera de toi un Homme. C.E.J - 31 avenue Henri Barbusse 06100 NICE Tel: 04 93 51 43 63
New Page 1

 

                                                              ‘’Hadlakate Nérote’’

                             une petite flamme pour une grande lumière !

            

             Traité Chabat 25b : On ne peut allumer les lumières de CHABAT avec des substances nauséabondes. Pour quelle raison ? Rava répond : afin que l’homme ne quitte pas la pièce. Abayé lui demande : qu’il sorte ? Rava répond : l’allumage de la lumière de CHABAT est obligatoire. Rachi commente : c’est une façon d’honorer le CHABAT ONEG CHABAT – que de prendre le repas dans une pièce éclairée. Rabi Avahou développe l’idée du CHALOM – paix, là où il n’y a pas de lumière il y a dispute !

 

            Vous rendez-vous compte : LA PAIX DANS LES MENAGES GRÂCE A UNE ‘’PETITE’’ LUMIERE !

Qui ne connaît pas des hauts et des bas dans son couple ?! Qui ne cherche pas des méthodes efficaces pour vivre sereinement dans son foyer ?! Une ‘’petite’’ lumière pour éviter le divorce ! Voilà l’idée sublime de nos Sages. Avouons : ils sont très forts. Mais encore ! pouvons nous penser. Comment une ‘’petite’’ lumière pourrait être efficace face au fléau que connaît notre société qui connaît presque autant de divorces que de mariages ?  

            Il y a 2 raisons à l’allumage des nérote de CHABAT : Oneg Chabat et Chalom Baït. Il semblerait que ces deux notions ne soient pas distinctes mais complémentaires. Qu’est-ce qui conduit au Chalom si ce n’est le Oneg ?! A travers les moments de plaisir que le couple partagera au moment du repas (couscous pour les uns et tchoulènte pour les autres) celui-ci trouvera toute son harmonie. Soyons sincères (!) nombre de ‘’petites’’ chamailleries du couple tournent autour du repas… 

            Rappelez-vous nous parlons ici de l’allumage des lumières du CHABAT ! CHABAT qui représente : la création du monde, qui rappelle la sortie d’Egypte, qui est synonyme de repos, de kédoucha – sainteté, de bérah’a – bénédiction, tout ceci et tout ce que le CHABAT englobe n’est possible seulement si l’harmonie, le Chalom, règne au sein du couple, au sein de la famille. C’est ça la force de la Tora !

            CHABAT ce n’est pas un jour où l’on se retire de la matière, c’est un jour où à travers la matière l’Homme peut trouver l’Harmonie dans le cosmos universel et individuel…

            Reste à définir : 1. le moment de l’allumage

                                    2. l’endroit de l’allumage

                                    3. les substances de l’allumage

                                    4. qui doit allumer

                                    5. la bérah’a – bénédiction de l’allumage

                                    6. combien de lumières faut-il allumer

 

 Chabat Chalom-BaÏt

Rav Imanouël

 

 

 

 


Samedi 16 Décembre 2017      28 Kislev 5778     Ecrivez au webmaster